Raton laveur

Raton Laveur
Tempérament et caractéristiques
  • animal nocturne;
  • sociable;
  • relativement intelligent et rusé;
  • très habile, grande dextérité avec ses pattes;
  • habile grimpeur;
  • déterminé et curieux.
Alimentation
  • omnivore;
  • se nourrit de petits rongeurs, fruits, insectes, oiseaux, poissons, déchets, nourriture pour animaux domestiques, maïs, légumes du potager.
Habitat
  • greniers, cheminées, sous les cabanons et remises, dans les fossés, etc.
Nuisances observées
  • fouille dans les ordures ménagères, renverse les poubelles et les bacs;
  • abîme le gazon à la recherche de vers blancs et d’insectes en retournant la tourbe et en faisant des tranchées. Les dégâts sont plus importants que ceux de la moufette;
  • s’attaque aux poules dans les poulaillers urbains en leur coupant la tête et en mangeant leurs entrailles;
  • casse les œufs en les fracassant sur le côté le plus long;
  • abîme les champs de maïs;
  • etc. 
Reproduction, mise bas et portées
  • la période de reproduction s'étend de février à juin mais la majorité des ratons laveurs se reproduisent au cours du mois de mars;
  • la gestation dure de 63 à 65 jours;
  • les ratons laveurs ont généralement qu'une seule portée par année et ils ont entre 3 et 6 ratons par année. La portée moyenne est composée de 4 ratons.
Maladies observées sur notre territoire
  • Distemper (peu farouche, problème de coordination, circule en plein jour, etc.).
  • Éclosions dans plusieurs municipalités du territoire en 2020;
  • rarement la rage.

Mouffette

Mouffette
Tempérament et caractéristiques
  • animal nocturne;
  • n’est pas une bonne grimpeuse.
Alimentation
  • ominivore;
  • se nourrit d’insectes, souris, vers, araignées, abeilles, couleuvres, grenouilles, oisillons, œufs, petits rongeurs, fruits, oiseaux, poissons, déchets, nourriture pour animaux domestiques, maïs, légumes du potager.
Habitat
  • terrier sous les cabanons, chalets, galeries, piles de bois ou de déchets, etc.
  • elle utilise le terrier pour l’élevage des bébés au printemps et pour la semi-hibernation l’hiver;
  • un terrier peut compter une ou plusieurs moufettes et sa composition peut varier d’une journée à l’autre.
Nuisances observées
  • odeur;
  • arrose les animaux domestiques et les humains avec son urine très forte qui brûle la peau et les yeux;
  • fouille dans les ordures ménagères, renverse les poubelles et les bacs;
  • abîme le gazon à la recherche de vers blancs et d’insectes en faisant des trous coniques dans le gazon et en retournant la tourbe;
  • s’attaque aux œufs dans les poulaillers urbains et quelques fois aux poules. Casse les œufs à un bout seulement et tourne la coquille vers l’intérieur;
  • etc.
Reproduction, mise bas et portées
  • l'accouplement a lieu en février ou mars et la gestation varie entre 42 et 63 jours;
  • la femelle donne naissance à une portée de 2 à 10 bébés au début mai. La portée moyenne compte de 5 à 7 bébés;
  • la mise-bas se fait dans une tanière ou un terrier sous une construction ou un arbre mort;
  • les moufettes n'ont généralement qu'une seule portée par année;
  • les petits naissent en mai et commencent à sortir du terrier au début du mois de juillet.
Maladies observées sur notre territoire
  • Distemper (peu farouche, problème de coordination, circule en plein jour, etc.);
  • rarement la rage.
Trucs pour faire partir l’odeur de la moufette
  • Différents produits en vente sur le marché notamment des produits à base d’huile de cèdre;
  • Mélange maison : Mélangez de l’eau de javel ou du vinaigre (1 partie pour 10 partie d’eau);
  • Pour les animaux de compagnie : rincez abondamment les yeux et le corps de l’animal de compagnie avec de l’eau pendant plusieurs minutes;
  • Chasse odeur pour les animaux de compagnie : 1 litre de peroxyde 3%, ¼ de tasse de bicarbonate de soude et 1 c. àtable de savon à vaisselle liquide. Appliquez le mélange sur l’animal et laissez sécher. Lavez l’animal quand l’odeur sera atténuée.

Écureuil

Écureuil
Tempérament et caractéristiques
  • animal diurne;
  • agile;
  • nerveux.
Alimentation
  • cônes de conifères, glands, graines, noisettes, bourgeons, fleurs, champignons, baies, fruits, escargots, œufs d'oiseaux, pommes de pins, insectes, noix et noisettes.
Habitat
  • dans les arbres. Il construit son nid dans une fourche d’arbre ou dans un tronc creux. Il est fait de branches et de brindilles entrelacées, et l’intérieur est tapissé de mousse. Les bébés écureuils sont régulièrement transportés d’un nid à l’autre par les parents.
Nuisances observées
  • il s’introduit dans les greniers, les cabanons et les entretoits. Il fait des dégâts dans les jardins, vide les mangeoires d’oiseaux, mange les œufs d’oiseux et ronge les fils électriques.
Reproduction, mise bas et portées
  • il y a deux périodes de reproduction par année,  soit entre décembre et février et une seconde entre juin et juillet. Nous pouvons alors observer des courses et poursuites des mâles et des femelles dans les arbres;
  • la gestation est d’une durée de 38-44 jours;
  • les femelles ont généralement deux portées par année, entre février et avril et entre mai et août;
  • les portées comptent entre 1 et 6 bébés mais en moyenne 3 à 4 bébés;
  • les bébés naissent entre février et avril puis entre mai et août. Ils sont sevrés et quittent le nid vers deux mois.
Maladies observées sur notre territoire
  • parasites : puces, acariens, tiques et asticots.

Lièvre d’Amérique et lapin à queue blanche

Lièvre d’Amérique et lapin à queue blanche
Tempérament et caractéristiques
  • animal surtout nocturne mais aussi diurne (en été, matin et soir). Se nourrit tôt le matin, l'après-midi et le soir;
  • solitaire et sédentaire sur un domaine de deux à seize hectares.
Alimentation
  • fleurs et particulièrement les tulipes, arbres et arbustes fruitiers, légumes (carottes, fèves, pois, betteraves, laitue, chou), pommes, fraises;
  • en hiver : bourgeons, écorce des arbres et arbustes fruitiers et ornementaux.
Habitat
  • il creuse son nid à même le sol. Il se cache dans des broussailles appelées « gîtes ». Il n'a pas de terrier. L’hiver, il se cache parfois dans des terriers abandonnés par d'autres animaux où il se protège avec les rameaux des conifères dans son entourage;
  • dans son domaine, il marque clairement des sentiers qui forment un réseau avec des secteurs de repos et des secteurs d'alimentation. Il demeure caché sous les branches basses. Répulsif naturel : chats et chiens à l’extérieur, perchoir pour oiseaux de proie.
Nuisances observées
  • détruit les potagers et la végétation, notamment les arbes et arbustes en hiver.
Reproduction, mise bas et portées
  • la femelle donne naissance à 4 portées par année en moyenne;
  • la période de reproduction est de la fin mars jusqu'en juin;
  • la période de gestation est de 36 ou 37 jours;
  • chaque portée compte 2 à 8 bébés;
  • les bébés sont sevrés après 2 semaines;
  • le levraut atteint l'âge adulte à 5 mois.
Maladies observées sur notre territoire
  • la tularémie : une maladie grave facilement transmissible à l’humain. Il est recommandé d’éviter tout contact avec un lièvre ou un lapin qui semble amorphe ou en mauvaise santé.

Renard roux

Renard roux
Tempérament et caractéristiques
  • animal diurne et nocturne. Il chasse surtout au soleil couchant, la nuit et au petit matin;
  • timide, discret et nerveux;
  • très intelligent;
  • odorat et vision très développés.
Alimentation
  • lièvres, lapins, œufs, poules, petits mammifères, souris, écureuils, œufs, oiseaux et oisillons.
Habitat
  • les renards s’abritent dans une tanière qui peut être un terrier de marmotte abandonné, un tronc d’arbre creux, un fourré dense ou un abri qu’ils creusent eux-mêmes sous les constructions ou sur une petite butte. Les tanières ont souvent plusieurs issues pour faciliter la fuite en cas de danger. Les renards peuvent utiliser la même tanière pendant quelques années.
Nuisances observées
  • s’attaque aux poulaillers urbains sur le territoire, notamment les volailles et leurs œufs.
Reproduction, mise bas et portées
  • la période de reproduction s’échelonne de la fin décembre à la mi-mars;
  • la mise bas a lieu de mars à mai;
  • chaque portée compte 1 à 10 renardeaux mais la moyenne est de 5;
  • les bébés sont sevrés à l’âge de 3 mois et quittent la tanière.

Cerf de Virginie et chevreuil

Cerf de Virginie et chevreuil
Tempérament et caractéristiques
  • animal diurne qui se déplace à l'aube, au crépuscule et au début de la nuit. Le jour il se repose allongé dans les feuilles;
  • crépusculaire, se nourrit tôt le matin et en fin d’après‑midi;
  • nerveux et agile.
Alimentation
  • feuilles, herbes, fruits, arbustes et arbres, champignons, bourgeons de différents arbres, sapinage.
Nuisances observées
  • détruit les plantations et les arbustes;
  • plusieurs accidents routiers sur le territoire par année.
Reproduction, mise bas et portées
  • la gestation varie entre 195 à 212 jours;
  • les portées comptent 1 à 3 petits (majoritairement 2);
  • les naissances ont lieu à la fin mai et au début juin mais peuvent avoir lieu de la fin mars jusqu'au début du mois d’août;
  • les faons sont sevrés vers l’âge de 4 mois, mais accompagnent la mère pendant un an.

Dindon sauvage

Dindon sauvage
Tempérament et caractéristiques
  • animal diurne;
  • crépusculaire, se nourrit tôt le matin et en fin d’après‑midi.
Alimentation
  • insectes, mais, soya, céréales, pommes, noix, fruits, graines d’herbes, escargots, grenouilles, salamandres et écrevisses.
Nuisances observées
  • lorsque la nourriture est moins accessible dans les champs, le dindon sauvage s’approche plus des résidences.
Reproduction, mise bas et portées
  • la saison de reproduction se situe entre février et juin;
  • les dindes sauvages pondent entre 10 et 12 oeufs par couvée, au rythme d'un oeuf par jour;
  • les sites de nidification sont généralement à l’abri des prédateurs et la femelle gratte la terre pour créer des trous et y pondre ses œufs;
  • les petits naissent pleinement développés et leur croissance est très rapide.

Marmotte

Marmotte
Tempérament et caractéristiques
  • animal diurne, active tôt le matin et à la brunante;
  • très habile pour grimper et pour creuser;
  • grimpe facilement par-dessus des clôtures de 2 ou 3 mètres.
Alimentation
  • animal herbivore. Plantes, fruits, arbres fruitiers, écorce des arbres au printemps, légumes du potager (betteraves, pois, fèves, laitues, courges).
Habitat
  • terrier sur un terrain plat bien draîné, sous les cabanons et les bâtiments. Le terrier est composé de 2 à 5 entrées reliées dans un réseau de tunnels. La marmotte s’éloigne peu de son terrier.
Nuisances observées
  • elle détruit un potager ou une platebande en une journée, gruge le tronc des arbres et arbustes décoratifs et peut se faire les dents sur les barreaux de chaises ou de balcons.
Reproduction, mise bas et portées
  • les marmottes s'accouplent au mois de mai;
  • la gestation dure 33 ou 34 jours;
  • une portée peut compter de 3 à 5 petits;
  • les marmottons naissent fin mai ou début juin et quittent le terrier à l’age de 3 mois.
Maladies observées sur notre territoire
  • La tique de la marmotte et différents parasites.